logoheader
Oeuvres | Entretien | Contact
schlattsttal_1924_sepp_veesSchlattstall (1924)

Une jeunesse bohème

Sepp Vees voit le jour le 11 novembre 1908 à Gundershofen, dans la région des Alpes souabes. De son vrai nom Wolfgang Vees, il vit une enfance heureuse. Son père est instituteur à Stuttgart et sa mère Luise, femme au foyer.                                            

En 1912, la famille déménage à Heilbronn (Elerbach), dans une région viticole.  Il dit que c’est sans doute de là que lui vient l’amour du vin. C’est la période des études pour le jeune Wolfgang, qui n’apprécie guère l’ambiance des bancs d’école. Son père veut qu’il suive une carrière commerciale. Lui veut devenir peintre… Les frictions sont inévitables au sein de la famille. Il griffonne déjà dans les marges de ses cahiers d’écolier.

trauben_1980_sepp_vees
Trauben (1980)

 

La vie de bohème, dans un moulin

A l'âge de 16 ans, Sepp Vees part s’installer dans un vieux moulin désaffecté du sud de l’Allemagne, à Oberlenningen (Schlattstall) pour y exercer en toute liberté son art. Ce seront les plus belles années de sa vie.
Ils vont vivre au grand air, travailler la terre et dessiner. Ils peignent «comme des sauvages», sans relâche, explorent les techniques du pastel, celui du crayon. C’est là qu’il utilise pour la première fois la technique de la peinture à l’huile.
Son père ne l’autorise pourtant pas à rester là-bas et décide de l’inscrire à l’académie des beaux-arts de Kassel.

Une expédition de 14 jours a pied pour Munich

En 1926, accompagné de deux amis, Karl Caspar (1879-1956) et le professeur Adolf Hildenbrand (1881-1944), il se lance a pied pour une expédition de 14 jours et 200 kilomètres avec comme objectif une exposition de Lovis Corinth a Munich. 

munsheim_1948_sepp_vees
Munsheim (1948)

 

Top